Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

JoBill

La loi du milieu (Mike Hodges-1971) La loi du milieu (Mike Hodges-1971)

 

 

 

 Caractéristiques
Emotions
Drôle 2.0 
 
Emouvant 1.0 
 
Impressionnant 3.0 
 
Palpitant 3.0 
 
Effrayant 1.0 
 
Écœurant 1.0 
 
Érotique 2.0 
 
Sensations
Plaisant 3.0 
 
Captivant 5.0 
 
Agaçant 0.0 
 
Déstabilisant 0.0 
 
Touchant 0.0 
 
Enjeux culturels
Incontournable 7.0 
 
Original 4.0 
 
Imaginatif 2.0 
 
Artistique 4.0 
 
Militant 0.0 
 
Commercial 0.0 
 
 Évaluations
MOYENNE
MOYENNE 8.0 
 
× 1.0
Goût personnel
Goût personnel 9.0 
 
× 1.0 
Scénario
Scénario 6.0 
 
× 1.0 
Sujet    
Histoire    
Narration    
Personnages    
Dialogues/textes    
Documentation    
Acteurs
Acteurs 9.0 
 
× 1.0 
Acteurs principaux    
Acteurs secondaires    
Choix du casting    
Doublage/voix off    
Aspects visuels
Aspects visuels 8.0 
 
× 1.0 
Eclairage, cadrage    
Décors, paysage    
Costumes, maquillages    
Cascades, effets    
Style du dessin    
Animation    
Musique et son
Musique et son 8.0 
 
× 1.0 
Musiques    
Ambiance et effets    
Réalisation
Réalisation 8.0 
 
× 1.0 
Mise en scène    
Montage    
Entreprise globale    
Style/contenu    
Sens/contenu
Sens/contenu 8.0 
 
× 1.0 
Titre    
Intentions    
Discours    
Démarche artistique    
Genre    
 Mini-sondage
Âges concernés
16 à 100 ans
Pour qui ?
Pour un public particulier
Combien de fois ?
3-5 fois
Pourquoi ?
Le réalisateur, Les comédiens, Le sujet / l'histoire, Le genre
Par qui ?
Par moi-même
J'y pense ?
Un peu
 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2009/12/04 16:33:46 GMT+0200

Le scénario tient sur une feuille de papier à cigarette: c'est la classique histoire de l'étranger qui arrive dans la ville, ce qui a fait les grandes heures du western pour ensuite être adapté à des concepts plus modernes.
Une fois cela plié, le réalisateur peut s'en donner à coeur joie en jouant avec sa caméra et ses acteurs.
Ce film est un pur bonheur pour tout cinéphile qui se respecte, du générique qui utilise le malheureusement tombé en désuétude 'begin in action' (une légère scène avant même d'avoir vu l'ombre d'un générique), pour ensuite être emporté par le générique et sa musique (exceptionnel Roy Budd) avant de pouvoir sombrer avec le personnage principal dans la noirceur du nord de l'Angleterre et la folie des années 70 où les femmes n'ont pas forcément un rôle très flatteur (bien que nous puissions en discuter...).
Ce film est parsemé de scènes absolument mythiques, la violence et l'érotisme se retrouvant confinés/emballés dans le flegme très britannique qui transpire à travers chaque ligne de dialogue.

 Plus / moins