Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

JoBill

Taxi Driver (Martin Scorsese-1976) Taxi Driver (Martin Scorsese-1976)

 

 

 

 Caractéristiques
Emotions
Drôle 0.0 
 
Emouvant 4.0 
 
Impressionnant 3.0 
 
Palpitant 1.0 
 
Effrayant 1.0 
 
Écœurant 0.0 
 
Érotique 0.0 
 
Sensations
Plaisant 5.0 
 
Captivant 7.0 
 
Agaçant 0.0 
 
Déstabilisant 7.0 
 
Touchant 7.0 
 
Enjeux culturels
Incontournable 10.0 
 
Original 7.0 
 
Imaginatif 9.0 
 
Artistique 10.0 
 
Militant 0.0 
 
Commercial 0.0 
 
 Évaluations
MOYENNE
MOYENNE 9.6 
 
× 1.0
Goût personnel
Goût personnel 10.0 
 
× 1.0 
Scénario
Scénario 9.0 
 
× 1.0 
Sujet    
Histoire    
Narration    
Personnages    
Dialogues/textes    
Documentation    
Acteurs
Acteurs 10.0 
 
× 1.0 
Acteurs principaux    
Acteurs secondaires    
Choix du casting    
Doublage/voix off    
Aspects visuels
Aspects visuels 10.0 
 
× 1.0 
Eclairage, cadrage    
Décors, paysage    
Costumes, maquillages    
Cascades, effets    
Style du dessin    
Animation    
Musique et son
Musique et son 8.0 
 
× 1.0 
Musiques    
Ambiance et effets    
Réalisation
Réalisation 10.0 
 
× 1.0 
Mise en scène    
Montage    
Entreprise globale    
Style/contenu    
Sens/contenu
Sens/contenu 10.0 
 
× 1.0 
Titre    
Intentions    
Discours    
Démarche artistique    
Genre    
 Mini-sondage
Âges concernés
18 à 100 ans
Pour qui ?
Pour tous
Combien de fois ?
6-10 fois
Pourquoi ?
Le réalisateur, Les comédiens, Le sujet / l'histoire
Par qui ?
Infos/actus, Programme, Par moi-même
J'y pense ?
Beaucoup
Quelle attente ?
Oui, beaucoup d’attentes
Comme prévu ?
Mieux que prévu
 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2010/02/17 09:21:34 GMT+0200

L'un des chef-d'oeuvre de Martin Scorsese, ce film donne un exemple de ce que peut être la noirceure parfaite, que seul le jaune 'glossy' des taxis new- yorkais vient illuminer. Le personnage principal déambule dans les méandres de l'âme humaine comme son taxi dans les rues de New-York, n'échappant ni aux mauvaises rencontre, ni aux mauvaises idées. C'est la route désespérée d'un paumé du turbin qui cherche quelque chose à quoi raccrocher sa vie comme on pourrait chercher (désespérément) un endroit sain où accrocher son manteau dans un bar mal famé.
New-York agit comme un ultime couvercle sur ce bouillon urbain, couvercle qui active la montée en pression progressive et provoque une explosion finale dans une violence que l'on sent inéluctable dés le début.
Absolument fantastique!

 Plus / moins