Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

JoBill

Carbone Modifié (Richard Morgan-2002) Carbone Modifié (Richard Morgan-2002)

 

 

 

 Caractéristiques
Emotions
Drôle 0.0 
 
Emouvant 0.0 
 
Palpitant 4.0 
 
Effrayant 3.0 
 
Écœurant 1.0 
 
Érotique 1.0 
 
Sensations
Plaisant 5.0 
 
Captivant 6.0 
 
Agaçant 0.0 
 
Déstabilisant 0.0 
 
Touchant 0.0 
 
Enjeux culturels
Incontournable 5.0 
 
Original 5.0 
 
Imaginatif 5.0 
 
Artistique 3.0 
 
Militant 0.0 
 
Commercial 2.0 
 
 Évaluations
MOYENNE
MOYENNE 7.0 
 
× 1.0
Goût personnel
Goût personnel 8.0 
 
× 1.0 
Histoire / propos
Histoire / propos 7.0 
 
× 1.0 
Sujet    
Histoire    
Personnages    
Raisonnement    
Documentation    
Style
Style 6.0 
 
× 1.0 
Originalité    
Écriture    
Dramaturgie    
Structure    
Style/contenu    
Traduction    
Sens/contenu
Sens/contenu 7.0 
 
× 1.0 
Titre    
Intentions    
Discours    
Démarche artistique    
Genre    
 Mini-sondage
Âges concernés
16 à 100 ans
Pour qui ?
Pour tous
Combien de fois ?
1 fois
Pourquoi ?
L'auteur, Le sujet / l'histoire
Par qui ?
Par moi-même
J'y pense ?
Un peu
Quelle attente ?
Oui, quelques attentes
Comme prévu ?
Comme prévu
 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 2 | Dernière modif : 2010/02/22 15:57:38 GMT+0100

Ce n'est pas de la science-fiction très fine, mais c'est très efficace à la lecture. Le mélange des hommes et de la science nous est servi un peu brute de décoffrage, finement ciselé à la tronçonneuse, sans vraiment se poser de question à savoir ce qui est bien ou mal dans cette hyper-cyber-société... et c'est ma foi assez tripant pour tout fan de technologie, tellement ce qui est proposé ouvre de portes.

Les idées exposées ne sont pas très nouvelles dans le monde de la science-fiction, l'action est quasi omni-présente, le tout lié par une intrigue (policière) qui tient assez correctement la route. On est donc assez proche d'une oeuvre à la Dantec (le Maurice G. Dantec du début avec 'Les racines du mal' ou bien encore éventuellement 'Babylon Babies'... quelques détails/subtilités en moins), ...sous acide.

L'écriture n'est pas très fine, un peu à l'image du reste en fait, quelques bonnes répliques claquent au détour d'un dialogue ou d'une pensée afin de faire sourire le lecteur l'espace d'un instant, pour mieux pouvoir ensuite lui effacer en plongeant le sus-nommé lecteur dans un carnage au blaster...

c'est bon de lire le futur tout en l'attendant! :-)

 Plus / moins