Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

JoBill

La sicilienne (Marco Amenta-2009) La sicilienne (Marco Amenta-2009)

 

 

 

 Caractéristiques
Emotions
Drôle 0.0 
 
Emouvant 1.0 
 
Impressionnant 0.0 
 
Palpitant 0.0 
 
Effrayant 0.0 
 
Écœurant 0.0 
 
Érotique 0.0 
 
Sensations
Plaisant 2.0 
 
Captivant 2.0 
 
Agaçant 0.0 
 
Déstabilisant 0.0 
 
Touchant 1.0 
 
Enjeux culturels
Incontournable 1.0 
 
Original 0.0 
 
Imaginatif 0.0 
 
Artistique 0.0 
 
Militant 0.0 
 
Commercial 3.0 
 
 Évaluations
MOYENNE
MOYENNE 5.3 
 
× 1.0
Goût personnel
Goût personnel 5.0 
 
× 1.0 
Scénario
Scénario 6.0 
 
× 1.0 
Sujet    
Histoire    
Narration    
Personnages    
Dialogues/textes    
Documentation    
Acteurs
Acteurs 6.0 
 
× 1.0 
Acteurs principaux    
Acteurs secondaires    
Choix du casting    
Doublage/voix off    
Aspects visuels
Aspects visuels 5.0 
 
× 1.0 
Eclairage, cadrage    
Décors, paysage    
Costumes, maquillages    
Cascades, effets    
Style du dessin    
Animation    
Musique et son
Musique et son 5.0 
 
× 1.0 
Musiques    
Ambiance et effets    
Réalisation
Réalisation 4.0 
 
× 1.0 
Mise en scène    
Montage    
Entreprise globale    
Style/contenu    
Sens/contenu
Sens/contenu 6.0 
 
× 1.0 
Titre    
Intentions    
Discours    
Démarche artistique    
Genre    
 Mini-sondage
Âges concernés
16 à 100 ans
Pour qui ?
Pour tous
Combien de fois ?
1 fois
Pourquoi ?
Le sujet / l'histoire
Par qui ?
Programme
J'y pense ?
Pas du tout
Quelle attente ?
Non, pas d’attentes particulières
Comme prévu ?
Moins bien que prévu
 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2010/08/23 14:24:09 GMT+0100

Histoire de vendetta mafieuse sicilienne, nous sommes dans une narration de faits désormais classiques. La principale émotion réside dans le fait qu'il s'agit là d'une histoire vraie, mais l'ampleur dramatique s'arrête malheureusement à cela.
Les exactions communes à ce genre de films (meurtres, arrestations etc...) sont uniquement filmées car devenues incontournables avec ce genre de sujet, mais elles sont suffisamment discrètes pour laisser de la place au personnage principal et à sa vision du monde. Sa passion et sa hargne vont la pousser à s'élever seule contre la pieuvre, mais également à se retrouver face à ses propres contradictions et vérités qu'elle n'avait tout simplement ni envisagé, ni même imaginé.
Peut être aurait-il fallu pousser encore plus loin l'introspection afin de métamorphoser un film-hommage en un film-plaidoyer.

 Plus / moins