Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

JoBill

Massacre au pont de No Gun Ri (Park Kun-woong) Massacre au pont de No Gun Ri (Park Kun-woong)

 

 

 

 Caractéristiques
Emotions
Drôle 0.0 
 
Emouvant 4.0 
 
Impressionnant 1.0 
 
Palpitant 1.0 
 
Effrayant 1.0 
 
Écœurant 1.0 
 
Érotique 0.0 
 
Sensations
Plaisant 3.0 
 
Captivant 3.0 
 
Agaçant 0.0 
 
Déstabilisant 3.0 
 
Touchant 5.0 
 
Enjeux culturels
Incontournable 7.0 
 
Original 6.0 
 
Imaginatif 1.0 
 
Artistique 7.0 
 
Militant 8.0 
 
Commercial 0.0 
 
 Évaluations
MOYENNE
MOYENNE 7.8 
 
× 1.0
Goût personnel
Goût personnel 8.0 
 
× 1.0 
Scénario
Scénario 8.0 
 
× 1.0 
Sujet    
Histoire    
Narration    
Personnages    
Dialogues/textes    
Documentation    
Dessin
Dessin 7.0 
 
× 1.0 
Style    
Découpage    
Décors    
Colorisation    
Style/contenu    
Sens/contenu
Sens/contenu 8.0 
 
× 1.0 
Titre    
Intentions    
Discours    
Démarche artistique    
Genre    
 Mini-sondage
Âges concernés
16 à 100 ans
Pour qui ?
Pour tous
Combien de fois ?
1 fois
Pourquoi ?
Le genre
Par qui ?
Bouche à oreille
J'y pense ?
Un peu
Quelle attente ?
Non, pas d’attentes particulières
Comme prévu ?
Mieux que prévu
 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 2 | Dernière modif : 2010/10/13 18:09:30 GMT+0200

Je ne pensais pas pouvoir être un jour touché et apprendre qqchose par l'intermédiaire d'une BD, et bien ce fût le cas avec celle-ci.
Les graphismes peuvent paraître un peu austères au début, mais on y plonge sans soucis pour finalement y adhérer complétement.
L'histoire est absolument terrible, la narration est très bien orchestrée de même que la mise en page, au point que certains passages en deviennent aussi longs et insupportables à lire/parcourir que les événements qu'ils relatent, attirant le lecteur au plus près de cette réalité dessinée pour mieux le plonger dans l'horreur des faits relatés, la forme n'y changeant rien!
Au delà de la dureté du contenu, c'est un objet qu'il faut tenir une fois dans ses mains.

 Plus / moins