Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Edouard

Les belles endormies (Yasunari Kawabata-1960) Les belles endormies (Yasunari Kawabata-1960)

 

 

 

 Caractéristiques

 Évaluations

 Mini-sondage

 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2011/01/16 19:21:19 GMT+0200

Eguchi, soixante-sept ans, se retrouve une nuit à l’hôtel dit « des belles endormies » dont on lui a parlé. Cet hôtel, un peu particulier, offre ses services aux vieillards japonais. Ceux-ci peuvent, moyennant finances, dormir avec de jeunes vierges plongées dans le sommeil. D’abord circonspect, Eguchi va essayer, puis revenir plusieurs nuits dans cet hôtel.

Bien qu’il parle d’un sujet sensible, la perversité des vieillards, Yasunari Kawabata ne sombre jamais dans l’étalage ou dans le détail de trop. Il aborde pourtant les thèmes difficiles de vieillesse, de prostitution, de culpabilisation, de tentation. Il le fait cependant avec précision et justesse au travers de la personne d’Eguchi, oscillant toujours entre pudeur, par rapport aux endormies, mépris et rejet de la vieillesse, et réflexions sur lui-même au détour de ses aventures passées. Un roman japonais classique à lire ou relire.

 Plus / moins