Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Edouard

Ne me quitte pas !... (Godi-2008) Ne me quitte pas !... (Godi-2008)

 

 

 

 Caractéristiques

 Évaluations

 Mini-sondage

 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2011/09/25 23:06:01 GMT+0200

Fulbert, le vert, et Odilon, le jaune-orange, sont deux acariens qui ne pensent qu’à aller boire des eaux de vie de furoncle (l’équivalent acarien des bières fraîches) dans leur bar préféré. Là, ils peuvent évoquer en toute légèreté leur vie de famille et leurs dernières courses : crottes de nez vertes, et autres produits de ce genre. Et quand ils rentrent chez eux, c’est rarement l’esprit clair qu’ils doivent affronter leurs épouses, Paulette et Pélagie.
Merci à De Groot et Godi de s’intéresser, avec humour forcément, à la vie de ces petites bêtes, filon assez inexploité jusque là. Pour les enfants, c’est un régal de voir les aventures de ces deux bébêtes hautes en couleur.
Les plus vieux seront en revanche un peu déçus par le début un peu poussif, le temps de s’habituer aux personnages sans doute. On ne rit véritablement que dans la deuxième partie de la bande dessinée quand Fulbert est confronté à son fils (la gestation chez les acariens n’est vraiment pas longue), et quand Odilon cherche une nouvelle maison.
On attendait donc un tout petit peu plus des créateurs de Leonard, Clifton et de l’élève Ducobu. Mais après tout, ce n’est qu’un premier tome, et les premiers sont rarement exceptionnels (rappelons nous les premiers Tintin ou les premiers Robin Dubois). Toutefois, si le second tome commence comme finit le premier, il faut d’ores-et-déjà courir à la librairie pour le réserver.

 Plus / moins