Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Edouard

Les crédits ou la vie (Philippe Cardona-2011) Les crédits ou la vie (Philippe Cardona-2011)

 

 

 

 Caractéristiques

 Évaluations

 Mini-sondage

 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2011/10/16 22:49:32 GMT+0200

Après un entraînement de tennis dans la vie réelle, les quatre membres de la guilde Noob se retrouvent via écrans interposés pour la suite de leur quête. Alors qu’Arthéon, Omega Zell et Gaea perdent leur vie dans un combat dans un bar et s’endettent lourdement auprès du tenancier, Sparadrap suit la piste d’un Smourbiff géant qui le mène près d’un Player Killer sans foi ni loi.
Une BD très sympathique destinée à un public joueur ou non. Il est vrai que ceux qui jouent sur des vidéos en ligne s’y retrouveront plus, cependant pour les autres – dont je fais humblement partie – le plaisir et le rire sont là. Le scénario est totalement déjanté, évidemment, car les protagonistes de l’histoire, très attachants, sont déconnectés de la réalité. Mais il tient la route, et on se balade dans un monde de fantasy féodale en comprenant les codes, les règles de jeu.
Les dessins sont très agréables et truffées de petits traits d’humour – notamment dans l’identification des personnages – qui nous rappellent que si nous lisons une bande dessinée, nous sommes aussi dans un jeu vidéo.
Tout est très bien fait et on n’aura qu’un seul regret ; c’est trop court. 38 pages, très denses, certes, mais seulement 38 pages. On se consolera en allant sur le site internet de Noob en visionnant la web-série…

 Plus / moins