Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Edouard

Résistance (Jean-Michel Beuriot-2011) Résistance (Jean-Michel Beuriot-2011)

 

 

 

 Caractéristiques

 Évaluations

 Mini-sondage

 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2012/07/08 23:28:09 GMT+0100

1945 – France occupée. Katarina, séparée géographiquement de Serge engagée dans la Wehrmacht dans le sud de la France, entre dans le réseau d’André-Louis, alias Didon, résistant recherché par toute l’Allemagne nazie. Elle devient Peu à peu l’étau se resserre et André-Louis est même arrêté dans un train. Il revient cependant quelques jours plus tard, toujours aussi motivé. Mais les soupçons ont tôt fait d'arriver...
Une belle BD qui nous fait replonger dans les heures sombres de la France sous l’Occupation. Effet de style, sans aucun doute, cette bande dessinée a beaucoup de couleurs un peu jaunes, un peu pâles, comme s’il s’agissait d’un document d’époque, comme s’il s’agissait de témoignages officieux que nous, lecteurs, nous aurions droit d’approcher. C’est rudement bien fait.
Le scénario est impeccable. La pauvre Catherine est brinquebalée de réseau en réseau, sans vraiment comprendre les tenants et les aboutissants de chacun. Elle agit plus dans le sentiment, dans la confiance, que dans son intérêt, et elle prend des positions risquées… Car dans le contexte de l’Occupation, difficile d’espérer de la gratitude ou de la compréhension. Les morts et les blessés jalonnent d'ailleurs ses pas…
Ne résistez pas, courrez vous procurer cet ouvrage qui mérite un gros coup de projecteur.

 Plus / moins