Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Edouard

L'épaisseur des âmes (Colm Toibin-2008) L'épaisseur des âmes (Colm Toibin-2008)

 

 

 

 Caractéristiques

 Évaluations

 Mini-sondage

 Commentaire

Statut : Commentaire
Version : 1 | Dernière modif : 2012/08/19 22:11:23 GMT+0200

Que diriez-vous d’un voyage en Europe ? Plus précisément d’un voyage en Irlande et en Espagne. Pour huit nouvelles, le cadre est en Irlande, pour la neuvième, c’est dans le sud de l’Europe que se déroule l’histoire.
Neuf nouvelles, et rien à jeter. Parfois les recueils de nouvelles ont leur vilain petit canard. Pas ici. Les tranches de vie sont toutes différentes, toutes passionnantes. Et, pourtant, on peut y voir quelques points communs.
Le premier est la fin, volontairement ouverte, de chaque nouvelle, à tel point qu’on peut être surpris de tourner la page et de découvrir une autre atmosphère, une autre ambiance. L’histoire, quand on la laisse ne semble pas finie, on est juste à un carrefour, le début d’autre chose, souvent très positif. L’auteur s’amuse à nous laisser imaginer la suite.
Le second est le début des nouvelles. Colm Tóibín nous fait entrer très vite dans la nouvelle aventure, alors même qu’on serait bien resté dans la précédente. Et ça marche. On abandonne volontiers et on reste suspendu à la plume de l’écrivain, on lui fait confiance.
Le dernier enfin, est que toutes ces tranches de vie mettent aux prises un enfant – ou adulte - avec sa mère. Il y a certes d’autres personnages, ce ne sont pas des huis clos. Cependant, ce rapport est prépondérant et est le nœud de l’histoire décrite. Rapport conflictuel, rapport tendre, rapport respectueux, rapport de confiance. Tout y est passé au crible, sans y être analysé, sans jugement, juste des témoignages, des comportements.
Un bien bel ouvrage dans la verte irlandaise et la froide Espagne hivernale. De belles couleurs et des sentiments loin d’être mièvres. Tentez le voyage !!

 Plus / moins