Fermer

Merci de saisir vos codes d'accès...

  Se connecter
Pseudo
Mot de passe
  (Oublié votre pseudo ou mot de passe ?)

Si vous n'avez pas de codes d'accès, inscrivez-vous ! C'est gratuit et rapide.

S'inscrire

Oracle

Profil

Membre depuis:
CritiScore: 135 pts
Nbre d'oeuvres: 2
DataScore: 23 pts
Pseudo

Oracle 

Langue(s)

Français  

 

Ses recommandations actuelles *

Films

Pas de recommandation

Livres

Pas de recommandation

BDs

Pas de recommandation

Jeux vidéos

Pas de recommandation

* Chaque membre peut recommander 1 film, 1 livre, 1 bd et 1 jeu. Un titre doit être recommandé au moins 24 heures, pour être enregistré dans l'historique. Les recommandations sont affichées sur la page d'accueil durant un mois.

Toutes ses interventions (4)

4

DéfautsGraphisme qui datent maintenant  

QualitésLongévité
Originalité
Malléabilité de création/recréation
Multijoueurs infatiguable
Grosse communauté active
Très facile à prendre en main
Pas d'addiction
Parties personnalisables/personnalisées  

3

Le RTS par excellence, cultissime et grandiose.

Pillier de l'univers de Warcraft, Warcraft 3 TFT est indémodable !

Les parties personalisés permettent surtout au jeu d'obtenir une longévité à toute épreuve.

Essentiellement intéressant en multijoueurs.

2

pour L'Ange du Chaos (Michel Robert) - 2004 (Livres)

- CS: 71 pts - Note: 8.8 | Evaluation complète

Défauts-Très peu d'humour
-Peu accessible aux lecteurs hors Fantasy/Fantastique  

Qualités-Intense
-Riche en action
-Enigme et scénario parfaitement conçu
-Personnages profonds et aboutis
-Séries de 6 tomes, permettant de l'apprécier suffisement
Univers riche
-Pas de moment de flottement  

1

pour L'Ange du Chaos (Michel Robert) - 2004 (Livres)

- CS: 71 pts - Note: 8.8 - Evaluation complète

Le livre "L'ange du Chaos" nous plonge dans un univers très vaste et riche où chaque personne possède un caractère vraiment abouti et propre à lui. Cellendhyll, le personnage principal est très vite attachant et l'on se surprend rapidement à se ranger continuellement de son côté.

On en vient au f
...